Quel sécateur choisir selon l’usage ?

Le sécateur est un outil simple d’utilisation qui permet d’entretenir votre jardin avec précision ! Il permet également de lui redonner un coup de frais et de voir plus clair à travers vos arbres fruitiers et vos parterres de fleurs.

Vous devez le choisir en fonction de vos besoins et de votre budget. S’il n’est pas adapté à l’usage que vous désirez en faire, la tâche sera tout de suite plus compliquée et plus longue… Ce n’est pas le but !

Il est vrai qu’il existe plusieurs types de sécateurs, et si vous voulez en savoir davantage à ce propos, à vous de lire !

Les types de sécateurs

Le sécateur à lames franches

Le sécateur à lames franches, modèle le plus répandu, se compose d’une lame affûtée qui glisse le long de la contre-lame. Son mécanisme est similaire à celui des ciseaux.

Il sert majoritairement à la coupe du bois vert, ainsi que des tiges vertes et souples. Il convient également parfaitement à la taille des rameaux, rosiers, arbres fruitiers, vignes ou encore arbustes.

Au moment de la cueillette des fleurs, des légumes et des fruits, vous pouvez tout à fait utiliser votre sécateur à lames franches, n’hésitez pas !

Ce sécateur permet une coupe avec précision. C’est pourquoi on parle de taille chirurgicale : une taille bien franche et bien nette. Ce type de taille permet d’éviter, ou du moins de réduire, toutes maladies pouvant se propager via les plaies formées par la taille de votre végétal.

sécateur à lames franches

Parmi les sécateurs à lames franches, nous pouvons distinguer les sécateurs à ressort et les sécateurs à crémaillère.

Le sécateur à ressort

Il est un outil de jardinage qui lui aussi se présente comme des ciseaux robustes avec un ressort. Il se compose d’une lame tranchante et d’une deuxième lame qui sert à la fois de point d’appui et à la fois à tailler les tiges et petites branches vertes.

Pour une grande flexibilité, ce sécateur peut se régler de deux manières :

  • une position de coupe puissante ou une position de coupe rapide
  • une position d’ouverture des poignées large ou une position d’ouverture plus étroite.

sécateur à ressorts

Sécateur réglable Classic Gardena

Le sécateur à crémaillère

Le sécateur à crémaillère possède soit deux lames aiguës (pointues, coupantes) soit une lame aiguë et une contre-lame en enclume. Il est lui aussi un outil de jardinage idéal pour couper le bois vert et sec proprement, mais sa particularité ne porte pas sur sa découpe. Elle porte plutôt sur son mécanisme.

Ce sécateur peut être utilisé sur de petits diamètres, tout comme le sécateur à ressort.

Cependant, il peut également être utilisé pour couper des diamètres plus importants sans fournir d’effort conséquent. En effet, son système de crémaillère va permettre de réaliser une découpe sur plusieurs pressions. Face à une branche résistante, vous allez effectuer plusieurs pressions et relâchements, sans retirer votre sécateur de la branche jusqu’à obtenir une découpe précise ! Tout cela sans fournir d’efforts particuliers, et sans fatigue pour un résultat final optimal !

sécateur à crémaillère

Le sécateur à enclume

Le sécateur à enclume est composé d’une lame tranchante qui vient s’écraser sur une lame plus large faisant office d’enclume. Avec celui-ci, vous pouvez couper des rameaux un peu plus épais en écrasant le bois ainsi que ses fibres végétales.

Contrairement au sécateur à lames franches, principalement utilisé pour le bois vert, celui-ci est spécialement adapté pour la taille et l’élagage du bois mort et sec, ainsi que les branches matures ou bien durcies. 

Ce type de sécateur n’est pas adapté à la découpe du bois vert car il déchiquette plutôt qu’il ne taille. Ceci occasionne des plaies sur les plantes, favorisant l’entrée et, surtout l’installation de maladies. Par exemple, n’utilisez pas le sécateur à enclume sur des plantes de type rosiers, sensibles aux maladies. C’est pourquoi, cet outil est déconseillé si vous souhaitez une taille chirurgicale. Utilisez plutôt le sécateur à lames franches, décrit précédemment.

Malgré cela, le sécateur à enclume est le sécateur le plus prisé de par sa rapidité dans les découpes !

sécateur à enclume

Sécateur à enclume L Solid pour branches mortes Fiskars P361

Le sécateur électrique

Le sécateur électrique ou à batterie est composé d’une paire de ciseaux puissante, grâce à un système de ressorts. Cet outil sert à la taille de branches, rameaux et arbustes, qu’ils soient morts, secs ou verts, avec un diamètre de branches allant de 3 à 5 centimètres, selon les modèles.

Celui-ci est alimenté électriquement par une batterie qui facilite le geste de taille et de coupe car il suffit, le plus souvent, d’appuyer sur un bouton pour que les lames s’enclenchent. 

Ce type d’outil est plutôt réservé à un usage professionnel dans les domaines de la viticulture, arboriculture et sylviculture.

Il est finalement similaire au sécateur manuel mais reste plus lourd pour la prise en main à cause de la présence d’une batterie.

sécateur électrique

Le sécateur de force (ou coupe branches)

Ce sont de gros sécateurs que l’on actionne à deux mains avec des poignées plus longues voire télescopiques en fonction des modèles. 

Il est tout à fait possible d’atteindre entre 2 et 3 mètres de hauteur sans échelle. Donc si vous n’aimez pas monter à l’échelle, le sécateur de force est idéal pour la coupe de branches hautes ! Vous pouvez également couper des branches  d’un diamètre plus important avec netteté.

 

Si vous cherchez un petit sécateur adapté à vos fleurs ou pour tailler de petites branches, pensez à l’épinette. Ce type de sécateur est reconnaissable grâce à ses deux lames étroites et pointues. Sa petite taille et sa légèreté font de lui un outil maniable qui se faufile facilement entre les rameaux.

Il est l’outil idéal pour vous, fleuriste !

épinette

L’entretien d’un sécateur

Si vous souhaitez conserver votre sécateur de nombreuses années, ainsi que préserver vos plantes en bonne santé, il est nécessaire d’entretenir votre sécateur à intervalles réguliers.

Comment aiguiser un sécateur ?

Commencez déjà par aiguiser votre sécateur régulièrement afin de garder ses lames tranchantes et donc une coupe nette et franche. 

Pour cela, tenez votre sécateur fermement, orienté vers le sol, avec votre main entre les deux manches.

Ensuite, munissez vous d’une pierre à aiguiser avec un grain fin. Il est préférable de l’humidifier pour la rendre un peu plus abrasive. Sachez qu’il existe plusieurs modèles de pierres à aiguiser, allant d’un budget raisonnable (5€) à un budget plus élevé (20-30€). Néanmoins, un modèle d’entrée de gamme peut être suffisant pour répondre à vos besoins.

Afin d’affûter vos lames de sécateurs correctement, commencez par affûter la face biseautée de la lame, en allant de la base vers la pointe de la lame, et répétez ce geste cinq à six fois. Puis retournez le sécateur et faites la même chose pour la face plate de la lame mais en ne répétant le geste que deux à trois fois.

L’intervalle entre deux affûtages dépend de la fréquence d’utilisation de votre sécateur. Celle-ci peut se faire plusieurs fois par an, par mois, par semaine ou même par jour.

Ne négligez pas cette opération sinon vos plantes seront mal coupées et ceci favorisera l’installation de maladies.

Comment désinfecter un sécateur ?

Une fois votre lame et votre contre-lame affûtées, pensez à les nettoyer avant une nouvelle utilisation de votre sécateur.

En effet, il est important de désinfecter les lames de votre sécateur entre deux aiguisages et malgré cela, faites le régulièrement avant chaque utilisation. Pour cela, munissez vous d’un coton ou d’un vieux chiffon que vous allez imbiber d’alcool à 90° ou d’alcool à brûler. Une fois équipé, frottez toutes vos lames de sécateur.

Grâce à ce nettoyage, vous allez éliminer virus, bactéries, champignons et résine pouvant être installés sur les lames de votre sécateur et néfastes pour vos plantes.

Une fois cette action terminée, vérifiez que vos lames de sécateur sont propres pour éviter toutes infections de vos plantes. S’il reste de la sève sur celles-ci, les lames risquent effectivement d’être porteuses de maladies et de contaminer le reste de vos plantes. Par exemple, il est fortement recommandé de désinfecter les lames de votre sécateur avant d’effectuer une séance de taille sur vos rosiers, arbustes et arbres fruitiers sensibles aux maladies.

 

Il est important de bien choisir ses outils de jardinage en fonction de vos besoins et de votre budget.

Vous avez maintenant toutes les clés pour choisir le sécateur qui vous convient, pour entretenir et embellir votre jardin.

Bon jardinage !

Cet article peut vous intéresser

Table et chaises de jardin Fermob Oléron

Se constituer un salon de jardin made in Fermob

Vous avez la chance d’avoir un balcon ou bien une terrasse dans votre jardin ? …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.