Que faire au jardin en Décembre ?

Après les travaux de jardinage de novembre, découvrez ceux de décembre. C’est le moment de préparer son petit jardin d’hiver, de nettoyer les accessoires et outils de jardinage avant de les mettre au repos. Et qui dit hiver dit neige … vous aurez peut être l’occasion de devoir balayer les allées enneigées !

Nous allons vous donner pleins d’idées et de conseils pour un bon jardinage en décembre. 

Sommaire du Jardin en Décembre

  1. Plantes & Fleurs : le jardinage en Décembre
  2. Jardin potager en Décembre
  3. Verger en Décembre
  4. Entretenir son jardin en Décembre

Plantes & Fleurs : le jardinage en Décembre

Les bulbes de printemps :

C’est la dernière ligne droite pour planter les bulbes à floraison printanière (tulipes, narcisses, jacinthes, amaryllis…). Vous pouvez encore les planter avant les premières gelées nocturnes, la floraison prendra seulement un peu de retard.

La plantation se fait à une profondeur de 2 à 3 fois la hauteur du bulbe de fleurs. Faites de même pour la distance entre les bulbes.

Le bouturage :

Le bouturage de bois dormant (ou bouturage de bois sec) se fait en hiver pendant le repos des plantes (de mi-novembre à mi-février). C’est à ce moment-là que les rameaux sont lignifiés, bruns et cassants et que l’on peut bouturer les plantes rustiques.
Quelques exemples possibles de boutures à bois sec : rosiers anciens, clématite, hortensia, sureau, framboisier, groseillier…

Pour ce faire :

  • Choisissez les boutures que vous souhaitez faire repartir.
  • En exposition nord et à l’abri du vent, creusez une tranchée et mélangez la terre avec du sable.
  • Plantez les boutures dans le mélange terre/sable soit individuellement, soit en les regroupant par 5, pour plus de place.

 

bouturer les plantes
Boutures de rosiers

Après quelques mois, vous pourrez voir le résultat de votre bouturage (apparition des bourgeons). Ce sera le moment de les transférer dans des pots ou pépinière.

Les massifs :

Si vous avez une cheminée à la maison, profitez-en pour garder les cendres et les épandre au pied de vos massifs (sauf plantes de terre de bruyère) afin d’enrichir le sol en potasse.
La potasse est un nutriment à base de produits minéraux, qui est essentiel aux plantes.

Amender le sol :

Se réalisant en automne ou en hiver, le chaulage des sols (épandage de chaux) permet de rendre la terre moins argileuse (moins acide) et plus calcaire.
La chaux va :

  • Aider le développement des matières organiques et donc la vie microbienne.
  • Réduire l’acidité du sol et favoriser l’absorption des éléments nutritifs
  • Limiter l’apparition d’une croûte de battance

Attention à ne pas mélanger chaux et matières organiques, sinon aucun des effets ne fonctionnera. Nourrir une année et chauler l’année d’après.

Arrosage :

En hiver, on vous conseille d’arroser vos jolies potées de fleurs et autres plantes avec de l’eau à température ambiante (entre 8 et 15°C), une eau trop froide pourrait anéantir vos plantes. Attention à ne surtout pas arroser les plantes extérieures lors des gelées.

Taille & élagage :

Vous pouvez supprimer les branches mortes ou malades des arbres et arbustes à l’aide d’un coupe-branches approprié. Les grands arbres peuvent être élaguer si nécessaire.

Hivernage et protection :

En période hivernale, le gel est un danger pour les racines des plantes vivaces.
Il est recommandé de protéger vos massifs de plantes contre le froid en utilisant un simple paillage végétal comme du paillis, des feuilles mortes, du fumier ou des écorces.

Pour vos jardinières restant en extérieur, vous pouvez protéger les racines en mettant du papier à bulles tout autour du bac.

Il est toujours conseillé à l’arrivée du froid et du gel, de surfacer les pieds de vos plantes et fleurs avec du paillage d’écorce de pin ou du terreau terre de bruyère.

Certaines plantes non rustiques, c’est-à-dire sensibles aux températures hivernales doivent être rentrées à l’abri (dans une pièce au frais ou un jardin d’hiver). Si vous ne pouvez pas les rentrer, couvrez-les avec un voile d’hivernage (2 à 3 épaisseurs) et mettez du paillage au pied des plantes en pot.
Certaines plantes doivent être rentrées (comme les dahlias). Celles que vous abritez doivent être placées près d’une fenêtre afin de leur apporter de la lumière.

Si vous aimez la décoration et les petits coins agréables pour lire ou se détendre, nous vous proposons des idées déco pour aménager un jardin d’hiver selon vos goûts.

 

Plantes et fleurs en décembre

 

Jardin potager en Décembre

Légumes :

C’est la période pour semer sous abris les légumes et herbes aromatiques suivants :

  • brocolis
  • carottes
  • choux
  • laitue
  • persil
  • poireaux
  • ciboule
  • estragon
  • cerfeuil…

Vous pouvez semer sur une couche chaude de fumier cela va permettre d’accélérer la pousse des légumes. Il suffit de déposer du fumier frais (30 cm d’épaisseur) au fond du châssis, puis une couche de compost ou terreau dans lequel seront semées les graines.

Les salades encore en culture doivent être protégées à l’aide de couches épaisses de paille ou de feuilles mortes par exemple. Il suffit de mettre du paillage entre les plants et les rangs de salade.

Vous pouvez commencer à préparer le potager de printemps en épandant du fumier ou compost (même s’il n’est pas complètement décomposé) sur les parcelles libres. Pour mieux faire pénétrer l’apport organique, il vous suffit d’aérer la terre en surface.

Blanchir les frisées, endives, scaroles :

Le blanchiment des légumes consiste en la privation du coeur du légume de la lumière afin que celui-ci devienne jaune.
Blanchir un légume permet d’éliminer l’amertume et d’avoir un feuillage tendre mais croquant.

Les étapes à suivre pour le blanchir des légumes :

  • Entourez les feuilles du légume de papier kraft
  • Liez les feuilles avec une ficelle
  • Recouvrez vos légumes d’une cloche maraîchère opaque, d’un pot de fleur ou d’une caissette retournée
  • Attendez 1 à 6 semaines (selon le légume) avant de les récolter

Aérer les châssis et tunnels

La culture sous châssis, tunnel ou cloche permet de maturer rapidement certains légumes à l’abri des intempéries, des insectes et des limaces.
Mais pensez à aérer. L’aération des cultures évite la concentration de CO2, régule le taux d’humidité et maintient la chaleur adéquate pour garder des plantes en bonne santé.

Faire du tri dans les graines

Parmi vos sachets de graines, il y a celles qui sont toujours bonnes et que vous pourrez donc utiliser, celles qui sont périmées, qui sont donc à jeter et celles que vous n’avez plus et qu’il faut racheter. Profitez du mois de décembre pour faire du tri et faire la liste des graines à racheter.

 

Potager en décembre

 

Verger en Décembre

Planter les arbres fruitiers :

Vous pouvez planter les arbres fruitiers tels que : 

  • le noisetier
  • le prunier
  • le pommier
  • l’abricotier
  • le cerisier

Vous pouvez bouturer les noisetiers grâce à la technique de bouturage d’extrémité de rameau simple.

Nettoyer les troncs d’arbres :

Vos arbres fruitiers sont couverts de mousse et de lichen ? Attention, cette couverture abrite souvent des parasites. Si vous ne l’avez pas déjà fait en novembre, alors c’est le moment ! Il suffit de frotter le tronc de haut en bas à l’aide d’une brosse en paille de riz ou en plastique dur. Couvrez le sol de papier journal afin de récupérer les débris et évitez qu’ils soient en contact avec la terre lorsqu’ils tomberont, puis jetez le tout.
Puis, badigeonnez ensuite le tronc de blanc arboricole ou de bouillie bordelaise. Ces solutions protègent les arbres des insectes et champignons.

Traiter les arbres fruitiers :

La bouillie bordelaise et l’huile de Colza sont les traitements les plus connus et ils sont bio.
La première est un traitement fongicide en poudre à base de cuivre et de chaux. Elle s’utilise sur les cultures pour éliminer les champignons qui affectent arbres et rosiers. Il est conseillé de l’utiliser après la taille, en pulvérisation.
La deuxième, l’huile de Colza, sert d’insecticide contre les œufs, les larves, les cochenilles et les pucerons lanigères.

Il suffit d’en pulvériser dès le début de l’apparition des premiers signes d’attaques :

  • trous dans le feuillage
  • présence de minuscules toiles d’araignées
  • amas cotonneux sur les tiges

Attention, même si ces produits sont utilisés en agriculture biologique, il ne faut pas les utiliser n’importe quand et à outrance.

On vous conseille aussi de supprimer et de brûler les rameaux malades et les fruits momifiés afin d’éviter toute propagation des maladies.

Taille & élagage des arbres fruitiers en décembre :

Attention au gui ! Le gui a fait son apparition sur vos arbres fruitiers ? Attention, ceux-ci sont peut-être en mauvaise santé (maladie, mauvais emplacement de l’arbre, malnutrition…).
Le gui c’est bien joli, mais c’est surtout toxique pour l’arbre sur lequel il se trouve ! Il s’installe tranquillement sur l’écorce, pour pomper la sève de l’arbre. Ce dernier s’affaiblit.

Nous vous conseillons d’éliminer le gui avec une serpe, à ras, dès que vous le voyez apparaître. Creusez ensuite en profondeur dans le tronc afin d’enlever tous les suçoirs accrochés à la branche et ainsi éviter une réapparition de touffes de gui l’année suivante.
Cependant, si les branches sont trop touchées alors il est plus judicieux de les couper à l’aide d’une grande scie d’élagage

Eliminer le Gui avec une serpe

Vous pouvez tailler légèrement les arbres fruitiers à pépins comme le pommier, le poirier et le cognassier. Nous vous conseillons de couper les branches qui s’entrecroisent (les plus petites) à l’aide d’un sécateur à crémaillère.

Attention : Lors de l’élagage des arbres, pensez à pulvériser de la bouillie bordelaise ou du mastic de cicatrisation sur les plaies pour éviter les risques de maladies.

Les branches charpentières (grosses branches) placées à l’intérieur de l’arbre peuvent être taillées à 30 cm au-dessus d’un œil, cette fois-ci à l’aide d’un coupe-branches.

Fiskars conseille de pratiquer la taille “trigemme” qui consiste à la taille des branches latérales juste derrière le 3ème bourgeon ou “oeil” en partant de la base. Normalement, vous aurez 2 bourgeons à bois et 1 bourgeon à fruit. Veillez à couper derrière un œil à bois et surtout pas derrière un œil à fruit.

Aide pour choisir votre outil de taille :

Entretenir son jardin en Décembre

Feuilles mortes :

Il reste des feuilles mortes dans votre jardin et vos allées ? Pour la praticité et un effort moindre, vous pouvez opter pour le ramasse-feuilles Gardena, un outil très pratique surtout pour les grands jardins !

La Pelouse :

Évitez de marcher sur la pelouse par temps de gel ou de neige, cela abîmerait le gazon en cassant l’herbe.

Si vous avez une cheminée, gardez les cendres pour en parsemer le gazon. Celles-ci limiteront l’apparition de mousse.

Faites attention de ne pas épandre de sel dans vos allées qui jouxtent votre pelouse. En effet, le sel est toxique pour le gazon et risquerait de le griller.

Bassin d’eau

Si votre bassin gèle en hiver, cela peut être mortel pour les poissons et les végétaux si aucun échange gazeux ne se fait.
L’emploi d’une cloche antigel ou de flotteurs d’hivernage sur la surface de votre bassin permet de créer une zone non gelée et de favoriser cet échange gazeux.

Les petits poissons dans l’eau, nagent, nagent, nagent…
Les petits poissons vont surtout vite se réfugier au fond du bassin pour trouver un peu de “chaleur” et fuir les eaux trop froides des couches supérieures. Il faut donc éviter de brasser l’eau du bassin en profondeur pour ne pas mélanger les couches chaudes et froides.

Il est aussi conseillé d’éteindre les cascades, de stopper les filtres et de les nettoyer avant de les réutiliser à l’arrivée du printemps.

Vous avez une envie folle de briser la glace ? Un conseil, ne le faites pas ! L’onde de choc peut tuer les poissons de votre bassin.

Récupérer les tuteurs et échalas

Décembre est la période idéale pour ramasser les tuteurs ou échalas (noisetier, châtaignier, acacia, bambou…) afin de les traiter au sulfate de cuivre.

Neige :

Ca y est, il fait froid, très froid… et la neige a pointé le bout de son nez ?

Balayez les allées de votre jardin, terrain, en poussant la neige sur les côtés. Ne mettez pas de sel si vous avez de l’herbe à côté, le sel grille le gazon.

Si les branches d’arbre sont chargées de neige, n’hésitez pas à les secouer légèrement pour éviter qu’elles ne plient sous le poids de la neige.

Nettoyage des outils :

C’est le moment pour nettoyer vos outils tels que les sécateurs, scie … Le savon noir est idéal pour nettoyer les manches des outils et les lames. Aidez-vous d’un chiffon, d’une éponge ou d’une brosse pour enlever les résidus de végétaux, de feuilles et la sève. Pensez à sécher les lames avant de ranger les outils pour éviter la rouille.

Profitez-en pour vider, nettoyer (voire désinfecter) et ranger au sec les bacs et pots que vous n’utilisez plus à l’arrivée de l’hiver.

Arrosage :

Si la météo annonce des températures négatives, n’arrosez surtout pas juste avant ! L’eau gèlera et fera beaucoup de tort à vos plantes. Attendez que des températures positives reviennent sur plusieurs jours, vous pourrez après ça, reprendre l’arrosage.

Décorations de Noël :

Et maintenant un conseil super sympa : décorez votre jardin, terrasse, balcon aux couleurs de Noël ! Allez choisir un joli sapin vert et fourni et mettez tout votre cœur pour l’embellir !

 

Entretien du jardin en décembre

 

Vous voyez, il y a pleins de choses à faire au jardin pendant le mois de Décembre. Nous vous souhaitons de très bons moments jardinage et n’hésitez pas à laisser des commentaires en bas de cet article si vous avez d’autres conseils jardinage à l’arrivée de l’hiver !

Cet article peut vous intéresser

Désherbeur Fiskars 4 dents

Quel désherbeur pour se débarrasser des mauvaises herbes ?

Le désherbage c’est la tâche que les jardiniers et les jardinières considèrent comme une vraie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.