Home » Conseils pratiques Jardin » Nos astuces pour bien planter son bulbe à fleurs

Nos astuces pour bien planter son bulbe à fleurs

Vous avez un joli jardin prêt à accueillir de belles fleurs de toutes les couleurs ? Il est alors temps de planter vos bulbes ! Tulipes, dahlias et bégonias ne demandent qu’à fleurir et à s’épanouir, si tant est que vous sachiez les planter correctement.

Bulbes de fleurs
Bulbes de fleurs

 

Pour ce faire, il faut d’abord être informé au mieux de la saison de plantation ainsi que des conditions et des outils adéquats pour faire prospérer vos bulbes.

Quelle est la saison la plus propice à la plantation ?

Le moment idéal pour planter votre bulbe dépend de la période de floraison de chaque fleur. Ainsi, selon les espèces, il vous faudra planter vos bulbes à différentes périodes de l’année afin que vos fleurs s’épanouissent au mieux.

Planter entre octobre et décembre

Pour les plantes à floraison dite « printanière », il faut planter les bulbes entre le mois d’octobre et de décembre. Les bulbes de ces plantes ne craignent pas le gel et pourront donc passer l’hiver sans problème.

Espèces fleurs floraison printemps
Différentes espèces de fleurs à floraison printanière

Planter entre fin mars fin mai

Les plantes à floraison estivale sont généralement plus sensibles au froid et ne prospèrent qu’en été. Il faut donc préférer une plantation de leurs bulbes entre fin mars et fin mai, afin de vous assurer qu’ils survivent.

Espèces fleurs à floraison estivale
Différentes espèces de fleurs à floraison estivale

Planter entre mai et septembre

Un peu moins connues, les plantes à floraison automnale doivent être plantées en été. Nous pouvons par exemple citer les colchiques, les cyclamens, les sternbergias et certaines espèces de crocus.

De quoi un bulbe a-t-il besoin pour s’épanouir ?

En plus de connaître la période de plantation de vos bulbes, il vous faut également savoir comment faire pour qu’ils puissent pousser sans problème. Pour cela, pas de secret : il faut une bonne préparation de la terre mais aussi des ressources naturelles propices à leur épanouissement.

Une bonne préparation du sol

Si votre sol n’est pas bien préparé, vos jolies fleurs risquent de ne pas pousser correctement. Il faut alors veiller à ce que votre terre soit légère comme l’air et filtrante. Nous vous conseillons pour cela de décompacter votre sol et ainsi d’aérer votre terre avec une bêche Fiskars. Vous pouvez également ajouter du sable pour bien drainer le sol.

Bêche Fiskars pour décompacter la terre
Bêche Fiskars pour décompacter la terre

 

Il vous faut également débarrasser votre terre des racines ainsi que des mauvaises herbes qui peuvent entraver la pousse de votre bulbe en s’accaparant toutes les ressources dont il a besoin. Pour ce faire, il vous suffit de brandir votre binette ou votre désherbeur Gardena.

Pour favoriser la pousse, vous pouvez aussi utiliser des engrais spéciaux pour bulbe sans trop en abuser pour éviter de faire pourrir vos bulbes prématurément.

Des ressources naturelles suffisantes

Vous vous en doutez, vos bulbes ne pourront fleurir de manière optimale que si certaines conditions naturelles sont réunies. Il faudra généralement planter vos bulbes à des endroits bénéficiant totalement ou en partie du soleil. Certaines plantes peuvent tout de même s’épanouir à l’ombre. C’est par exemple le cas des anémones, des narcisses, du muguet ou des bégonias.

Les conditions météorologiques se chargeront ensuite de l’apport en eau, plus particulièrement pendant les saisons pluvieuses, comme en automne. En revanche, surveillez et arrosez au besoin les bulbes plantés au printemps puisque les pluies ne sont pas forcément aussi fréquentes.

Tulipe en fleur au soleil
Tulipe en fleur au soleil

Veillez également à repérer des endroits de votre jardin moins exposés au vent pour planter vos bulbes de dahlias hauts, de glaïeuls ou de lys. Ces fleurs ont en effet une prise au vent plus élevée du fait de leur hauteur et risquent ainsi d’être fragilisés par le vent.

Quels outils pour la plantation de bulbes ?

Pour vous simplifier la vie et vous éviter de vous salir les mains, il existe des outils très pratiques et faciles à utiliser afin que vous puissiez planter vos bulbes de manière efficace.

Transplantoir

Semblable à une petite pelle, le transplantoir est adapté pour faire des trous afin de planter vos bulbes. L’utilisation est simple comme bonjour : creusez, déposez votre bulbe et rebouchez.

Plantoir conique

Pour creuser profondément et simplement, vous pouvez utiliser cet outil léger. Tout comme avec le transplantoir, il vous suffit de creuser puis d’y placer votre bulbe. Nous vous invitons néanmoins à faire attention à ne pas laisser une poche d’air se former en dessous de votre bulbe.

Plantoir conique Fiskars
Plantoir conique Fiskars

Plantoir à bulbes

Plus précis que les transplantoirs et plantoirs coniques grâce à leur forme cylindrique et à leur extrémité dentelée, les plantoirs à bulbes vous permettent d’obtenir directement la bonne forme et la bonne profondeur de trou.

Plantoir à bulbes Fiskars
Plantoir à bulbes Fiskars

 

Pour l’utiliser, il vous suffit de :

  1. Enfoncer le plantoir dans la terre
  2. Effectuer une rotation
  3. Retirer l’outil qui aura retenu la terre
  4. Placer votre bulbe dans le trou en veillant à garder la pointe vers le haut
  5. Recouvrir le bulbe avec la terre retenue dans le plantoir
Schéma plantoir à bulbes
Schéma fonctionnement plantoir à bulbes

 

Certains plantoirs comme ceux de la marque Fiskars possèdent une gâchette très pratique pour relâcher la terre plus facilement. Pour vous éviter d’avoir à vous baisser, vous pouvez même opter pour des plantoirs à bulbes à manche long.

Quelle est la profondeur idéale pour un bulbe ?

Pour éviter que votre bulbe meure à cause du froid, il vaut mieux prendre soin de le planter à la profondeur adaptée. Même s’il existe des graduations précises pour chaque espèce de fleur, vous pouvez respecter cette règle simple : creusez de deux fois la hauteur de votre bulbe.

Tout en vous guidant à l’aide des graduations présentes sur les plantoirs, vous pouvez vous fier aux profondeurs énoncées ci-dessous (liste non exhaustive).

Entre 5 et 10 cm

  • Gloire des neiges
  • Muguet
  • Crocus de printemps
  • Perce-neige
  • Iris reticulata
  • Cyclamens
  • Dahlias
  • Crocus d’automne
  • Sternbergias

Entre 10 et 20 cm

  • Ails décoratif
  • Muscaris d’Arménie
  • Colchiques
  • Jacinthes
  • Iris de Hollande
  • Narcisses à grandes fleurs
  • Tulipes et tulipes botaniques
  • Crocus à safran
  • Nérines
  • Glaïeuls hauts

Entre 20 et 30 cm

  • Lys
  • Ails géants
  • Acidantheras bicolores
  • Amaryllis belladonnas
  • Arums d’Ethiopie
  • Jacinthes du Cap
  • Fritillaires

La distance à respecter entre chaque bulbe dépendra elle aussi des espèces mais également du rendu que l’on souhaite obtenir. Par exemple, si vous voulez créer un massif de fleurs, optez pour une plantation compacte, tout en respectant une distance minimale de 10-15 cm.

Parterre de fleurs à bulbes
Jardin coloré avec des fleurs à bulbes

 

Ainsi, il n’y a pas de secret pour bien planter ses fleurs à bulbes, il suffit simplement d’avoir les bons gestes. Une bonne dose de préparation, un soupçon de minutie et une pointe d’amour suffiront à fleurir votre jardin toute l’année !

Cet article peut vous intéresser

Kit AquaBloom de Gardena : arroser ses plantes en cas d’absence n’a jamais été aussi simple

Vous avez de nombreuses plantes en pots sur votre balcon et n’avez plus le temps ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *