Les différences entre saunas traditionnels et infrarouges

Dans l’effervescence quotidienne, avoir un moment, un endroit où chérir son bien-être est devenu difficile. Parmi les options qui s’offrent à vous, les saunas sont dans les meilleures solutions. Souvent connues pour être des lieux communs dans les pays nordiques où les habitants se retrouvent avant ou après la journée de travail, ils sont de plus en plus en vue en France. Ils se sont d’abord cantonnés aux centres aquatiques, aux spas, aux centres de thalassothérapie et plus récemment aux salles de sport. Ils intègrent peu à peu les maisons des particuliers.

Cependant, le choix entre un sauna traditionnel et un sauna infrarouge peut être déconcertant pour un premier achat. Cet article vise à démystifier cette décision en explorant les différences entre ces deux expériences de bien-être.

Alors que le sauna traditionnel séduit par sa chaleur empreinte d’authenticité, le sauna infrarouge, basé sur des technologies contemporaines, offre une approche plus douce et simple. Immergeons-nous dans cet univers chaleureux pour comprendre les nuances qui font de chaque type de sauna une expérience unique à intégrer chez vous !

Sauna infrarouge (à gauche), sauna traditionnel (à droite)

Le Sauna traditionnel et ses pierres chauffées

Le sauna traditionnel est souvent alimenté par un poêle à bois, électrique ou à gaz. Il tire sa chaleur d’un dispositif ingénieux.

Au cœur de celui-ci, se trouvent des pierres spéciales, souvent des pierres de lave, disposées sur la partie supérieure du poêle. Lorsque le poêle est allumé, les pierres atteignent des températures élevées, généralement entre 70 et 100 °C.

Ce qui distingue le sauna traditionnel réside dans le rituel qui accompagne cette chaleur intense : l’utilisateur verse de l’eau sur les pierres chauffées, déclenchant une réaction spectaculaire : la formation de vapeur. Il faut ensuite faire de même toutes les 10-15 minutes. Pour savoir quand remettre de l’eau sur les pierres, écoutez votre corps et votre résistance à la chaleur. Si vous préférez les séances plus sèches, n’hésitez pas à attendre encore plus entre chaque mise en eau des pierres.

La combinaison de chaleur radiante et de vapeur crée une atmosphère chaude et humide à l’intérieur du sauna. L’infrarouge favorise la sudation, la relaxation musculaire, et la purification de l’organisme. Le taux d’humidité ne dépasse, néanmoins, que rarement les 25 % dans un sauna. Il reste donc bien moins humide qu’un hammam qui a 100 % d’humidité.

L’expérience sensorielle qui découle, de ce procédé des pierres mouillées, imprégné de tradition, est souvent complétée par des rituels de refroidissement, tels que des bains froids ou l’exposition à l’air frais. Dans les pays scandinaves, les habitués alternent séances de sauna et bains dans une eau proche des 0 °C, en mer ou dans un lac.

Pierres de lave dans un poêle électrique.

Un sauna plus moderne, avec chauffage infrarouge

Le sauna infrarouge se différencie par son approche de chauffage novatrice.

Il utilise des radiateurs infrarouges pour émettre des ondes directement absorbées par le corps. Le sauna infrarouge chauffe ainsi les tissus et les muscles de l’intérieur. Contrairement au sauna traditionnel, la température ambiante dans un sauna infrarouge est plus modérée, généralement entre 40 et 60 degrés Celsius.

L’absence de vapeur crée une expérience plus douce et confortable. Les saunas infrarouges offrent une pénétration de la chaleur plus profonde. Cela favorise la sudation et offrant des bienfaits similaires pour la détente musculaire, la détoxification et la circulation sanguine, tout en consommant moins. On le retrouve depuis quelques années dans des salles de sport en libre-service.

Quelles sont les différences de sensations entre les 2 types de saunas ?

Sauna traditionnel :

  • Chaleur Intense : Le sauna traditionnel offre une chaleur élevée, souvent entre 70 et 100 °C.
  • Atmosphère Humide : L’ajout d’eau sur les pierres crée de la vapeur qui génère une atmosphère chaude et humide.
  • Rituel Thermique : Le versage d’eau sur les pierres, associé à des séances de refroidissement avec de l’eau froide ou de la glace crée un rituel thermique unique en son genre.

Sauna Infrarouge :

  • Chaleur Douce et Ciblée : Les radiateurs infrarouges chauffent directement le corps, offrant une chaleur plus modérée, généralement entre 40 et 60 °C.
  • Atmosphère Sèche : L’absence de vapeur crée une atmosphère sèche, idéale pour ceux qui préfèrent une expérience moins humide.
  • Pénétration Profonde : La chaleur infrarouge pénètre plus profondément dans les tissus, offrant une sensation de chaleur de l’intérieur.
  • Confort Personnalisé : La température plus modérée permet une utilisation prolongée sans la sensation écrasante de chaleur. Les saunas infrarouges sont souvent équipés d’un tableau de bord. Celui-ci permet de réguler la température, l’intensité infrarouge, le temps de session, l’éclairage, la ventilation, et même pour certains modèles la musique ou des sons relaxants.
Entrée d’un sauna infrarouge avec tableau de bord, sonorisation, lumière.

Face-à-face pratique : Traditionnel VS Infrarouge

Chaque type de sauna présente des avantages uniques, et le choix entre sauna traditionnel et sauna infrarouge dépendra des préférences individuelles, de l’espace disponible et du budget :

Espace Requis :

  • Le sauna traditionnel nécessite généralement plus d’espace en raison de son design et de la nécessité d’une isolation adéquate. Il est souvent installé en extérieur.
  • Le sauna infrarouge est souvent plus compact, nécessitant moins d’espace pour son installation. C’est celui qui est le plus simple à installer en intérieur.

Facilité d’installation :

  • Le sauna traditionnel peut être plus complexe à installer en raison de son système de chauffage, nécessitant parfois des conduits d’évacuation de la vapeur.
  • Le sauna infrarouge est généralement plus facile à installer, nécessitant une alimentation électrique et ne demandant pas de système de ventilation complexe.
 Coût d’achat : 
  • Le coût initial d’achat d’un sauna traditionnel peut être plus élevé en raison de son design et des matériaux nécessaires.
  • Le sauna infrarouge a souvent un coût initial plus abordable, en partie en raison de sa simplicité de conception.

Coût d’utilisation : 

  • Le sauna traditionnel peut avoir des coûts d’exploitation plus élevés en raison de la nécessité de chauffer les pierres à des températures élevées.
  • Le sauna infrarouge est généralement plus économe en énergie. Il chauffe directement le corps avec des radiateurs infrarouges à des températures plus modérées.

Avec qui l’utiliser ?

  • Le sauna traditionnel offre une expérience sociale, souvent partagée avec d’autres personnes.
  • Le sauna infrarouge peut être plus adapté à une utilisation individuelle en raison de son espace plus restreint.

 

Le sauna qu’il vous faut

Le sauna traditionnel à pierres est ancré dans des coutumes ancestrales. Il propose une expérience immersive avec sa chaleur intense et son rituel de vapeur. Il favorise la sociabilité et la détente musculaire grâce à la sudation. En contraste, le sauna infrarouge adopte une approche moderne. Il chauffe directement le corps avec des radiateurs infrarouges offrant une chaleur plus modérée. Compact et facile à installer, il convient aux amateurs d’intimité.

Choisir entre ces deux types de sauna dépend des préférences individuelles, de l’espace disponible, et du désir d’une détente plus traditionnelle ou contemporaine.

Découvrez une large gamme de saunas sur notre site Raviday Piscine. Vous y retrouverez saunas traditionnels et saunas infrarouges.

 

Cet article peut vous intéresser

Brasero OFYR en hiver

Le brasero : un compagnon idéal pour vos soirées d’hiver !

Connaissez-vous le brasero ? Cet appareil original appartient à la famille des barbecues à charbon et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.