Canicule : ne laissez pas votre piscine virer au vert

canicule piscine verte algues entretien

On parle souvent d’entretien de la piscine à l’approche de l’hiver mais qu’en est-il de l’été, surtout lorsque les températures dépassent les 30°C ? 

Vous aurez encore plus envie de vous baigner et vous aurez bien raison ! Cependant, la qualité de votre eau n’en sera que plus impactée par la température élevée et la fréquentation qu’elle subira. 

Les conséquences d’une eau de piscine trop chaude 

Dès lors que la température de l’eau dépasse les 28°C, les bactéries, les algues et autres indésirables prolifèrent davantage. 

C’est ainsi que vous pouvez vous retrouver avec une eau verte colonisée par les algues. Pour garder une eau limpide pendant la canicule, il vous faudra alors redoubler de vigilance et adapter votre routine d’entretien. 

Lorsque la canicule arrive, retrouvez les étapes essentielles pour prévenir l’altération de la qualité de votre eau ou bien pour rattraper une eau verte (car il n’est jamais trop tard).

Étape 1 : l’équilibre de l’eau

Commencez par tester et rééquilibrer les paramètres de l’eau au besoin. Cela vous permettra d’améliorer l’efficacité des produits d’entretien et d’éviter d’en surconsommer. 

En période de canicule, il vous faudra les contrôler plus régulièrement que d’ordinaire, toujours à l’aide de bandelettes, d’un testeur électronique voire d’un analyseur connecté. En effet, nous vous conseillons de le faire 2 à 3 fois par jour. Vérifiez bien que : 

  • Le pH soit situé entre 7,0 et 7,4 dans le cas des piscines traitées au chlore ou à l’oxygène actif et entre 7,0 et 7,6 pour les piscines traitées au brome. Si le pH de votre eau est trop élevé, il vous faudra ajouter du pH Minus et s’il est trop bas, du pH Plus. 
  • Le désinfectant soit présent en quantité suffisante. Le taux de chlore doit être situé entre 1 et 2 mg/L et le taux de brome, entre 2 et 3 mg/L.

bayrol bandelettes test ph chlore

Étape 2 : la filtration

Primordiale, la filtration permettra à votre eau et à vos produits de ne pas stagner. Elle représente 80 % du traitement de l’eau. Lorsque la température de l’eau est inférieure à 28°C, il est recommandé de laisser sa filtration active le nombre d’heures obtenues en prenant sa température divisée par deux.  

Si l’eau dépasse les 28°C, ce qui est souvent le cas pendant les canicules, il faut alors filtrer 24h/24h jusqu’à ce qu’elle redescende en dessous. 

Avec cette filtration en continu, veillez tout de même à ce que votre filtre ne s’encrasse pas. Pour ce faire il vous faut surveiller la pression du filtre. Cela vous permettra de savoir s’il faut nettoyer vos cartouches de filtration ou faire un contre-lavage de votre filtre à sable. 

Étape 3 : le traitement choc 

Si les algues et bactéries se développent déjà dans votre piscine, vous pouvez opter pour un traitement choc. Il va varier selon le type de traitement habituel que vous faites :

Étape 4 : le traitement des algues 

Pour prévenir ou traiter l’apparition des algues, vous pouvez ensuite utiliser un produit spécifique : l’anti-algues. Il vous faudra en ajouter à votre bassin 1 fois par semaine en prévention.  

Si l’alerte eau verte est déjà déclenchée dans votre bassin et que les algues s’y plaisent bien, il est préférable de suivre quelques étapes avant d’ajouter l’anti-algues : 

  1. Nettoyez le skimmer et le filtre ; 
  2. Brossez les parois de la piscine ; 
  3. Faites un traitement choc de désinfectant. 

Étape 5 : la floculation 

Dans le cas des piscines équipées d’un filtre à sable, il est en effet conseillé d’utiliser un floculant. Il permet d’agglomérer les microparticules afin que le filtre les retiennent plus facilement.

Il est moins utile dans le cas des piscines avec filtre à cartouches puisque ces dernières possèdent généralement une finesse de filtration plus importante.

Quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté

En plus de ces étapes indispensables au traitement de votre eau afin de la rendre plus saine, adoptez les bons réflexes :

  • Surveillez la température de l’eau matin et soir à l’aide d’un thermomètre ;
  • Retirez la bâche à bulles de la piscine en journée. En effet, même si elle limite l’évaporation de l’eau et donc des produits de traitement, elle la réchauffe également. Vous pouvez en revanche la laisser la nuit pour limiter l’évaporation sans que ça ne réchauffe trop l’eau ;
  • Prenez une douche avant d’entrer dans l’eau. En effet, on a tendance à l’oublier mais nous sommes les premières sources de contamination de l’eau. Nous ramenons en effet des saletés de l’extérieur dans le bassin ;
  • Optez pour une pompe à chaleur réversible qui pourra également refroidir l’eau ;
  • Installez un voile d’ombrage au dessus de votre piscine ;
  • Refaites le niveau de votre piscine avec de l’eau fraiche.

Vous êtes à présent parés contre les algues vertes et les bactéries, même lorsque la canicule fait rage ! Si les algues étaient déjà présentes, vous devriez pouvoir vous en débarrasser aisément en répétant ces étapes et ainsi retrouver une eau cristalline.

Cet article peut vous intéresser

Brasero OFYR en hiver

Le brasero : un compagnon idéal pour vos soirées d’hiver !

Connaissez-vous le brasero ? Cet appareil original appartient à la famille des barbecues à charbon et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.