Quels sont les différents types de composteurs ?

Vous souhaitez faire du compost à la maison pour recycler vos déchets verts de manière écologique ?

Dans un contexte où la gestion des déchets représente un enjeu écologique majeur, avoir la possibilité de composter certains détritus s’avère nécessaire. Vous pourrez ainsi recycler vos épluchures de légumes, les fruits abîmés, les coquilles d’œuf, le thé en vrac ou encore le marc de café par exemple.

La décomposition de vos déchets vous permettra notamment d’obtenir un terreau de grande qualité pour vos plantations, à utiliser tout au long de l’année même en hiver !

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre composteur. Sachez que de nombreux modèles existent, conçus dans des matériaux variés.

Nous vous guidons à travers cet article dans votre choix, afin que vous trouviez le composteur qui répond le plus à vos besoins.

Les composteurs en bac

Il s’agit des modèles de composteurs les plus fréquemment utilisés et les plus économiques. Disponibles dans des contenances variées, ceux-ci s’installent très facilement dans n’importe quel espace extérieur.

La capacité doit être sélectionnée en fonction de plusieurs critères :

  • La taille de l’espace qui accueillera votre composteur,
  • Le nombre de personnes constituant votre foyer et donc la quantité de déchets organiques pouvant être générée,
  • La quantité de terreau dont vous pourrez avoir besoin pour votre potager, vos jardinières ou bien vos parterres de plantes.

Ensuite, différents matériaux sont utilisés pour la fabrication des bacs de composteurs :

Les composteurs en bois : esthétiques et designs

Offrant un aspect naturel et esthétique, les composteurs en bois s’intègrent parfaitement dans un jardin. Ces derniers se feront discrets, en se fondant dans votre environnement extérieur.

Le bois est également reconnu pour sa robustesse et sa durabilité : vous serez assuré de choisir un composteur résistant. De plus, celui-ci est respirant, ce qui favorise la décomposition des déchets.

Cependant, ce matériau nécessite un entretien particulier et régulier pour durer dans le temps. Celui-ci devra en effet être traité contre l’humidité afin d’éviter que le processus de compost ne le dégrade.

Enfin, il faut savoir que ce type de composteur est en général assez coûteux.

Les composteurs en plastique : pratiques et faciles d’entretien

Les composteurs en plastique conviennent aussi bien aux petits jardins qu’aux plus grands espaces. Ces derniers se déclinent en effet en de nombreuses contenances : de 300 L à 1 200 L par exemple pour les composteurs de la marque Nature.

Ce matériau offre l’avantage d’être léger, ce qui rend le composteur facile à déplacer en fonction de vos envies d’aménagement extérieur.

Également très simple à entretenir et à nettoyer, le plastique est durable et résiste particulièrement bien aux intempéries, contrairement au bois si celui-ci n’est pas traité. Ces modèles sont en général plus abordables en termes de prix.

En revanche, les composteurs en plastique ne sont pas aussi esthétiques que les bacs en bois et peuvent se décolorer avec le temps à force d’être exposés au soleil. Aussi, il est nécessaire de mélanger de temps en temps le compost car la matière plastique est moins respirante.

Le modèle Composteur pliable Nature 800 L Noir

Les composteurs en métal : résistants et modernes

Pour un style moderne et industriel, privilégiez les composteurs en métal ! Ces derniers seront parfaits pour apporter de l’élégance à votre espace extérieur.

Ce matériau offre de nombreux avantages :

  • Une grande résistance aux intempéries, aux rayons UV ainsi qu’aux nuisibles,
  • Une bonne ventilation pour les modèles équipés d’aérations qui favorisent la décomposition des matières organiques,
  • Une conservation idéale de la chaleur qui permet d’accélérer le processus de compostage,
  • Un nettoyage facile.

Quelques inconvénients sont tout de même à savoir avec le métal :

  • Son coût élevé,
  • Sa capacité à rouiller avec le temps si le composteur n’est pas suffisamment entretenu,
  • Son poids qui peut rendre le modèle difficile à déplacer une fois monté,
  • Sa température peu élevée en période hivernale pouvant ralentir la transformation des déchets.

Les composteurs en béton : solides et durables

Les composteurs en béton ou en parpaings représentent la solution la plus solide et durable dans le temps. Ce matériau est notamment idéal si vous comptez composter une très grande quantité de déchets organiques.

Si vous êtes bricoleur, vous pourrez tout à fait construire votre composteur vous-même avec des parpaings.

Toutefois, la structure du bac à compost peut vite devenir encombrante dans un jardin et vous ne pourrez pas déplacer votre silo à un autre endroit !

Les composteurs rotatifs

En plus des composteurs en bac, il existe également les composteurs rotatifs : ce type se caractérise par un mécanisme qui accélère le processus de compostage.

Celui-ci permet ainsi d’obtenir un compost homogène en moins de deux mois environ, contre 6 mois avec un bac compost classique.

Pour cela, un bac en forme de tambour est positionné sur un axe rotatif qui s’actionne à l’aide d’une manivelle. Ce mouvement rotatif favorise la décomposition des déchets. Le bac est équipé d’une aération pour une bonne ventilation, ainsi que d’une trappe pour déposer les déchets et récupérer le terreau obtenu.

Ce type de composteur est encore peu répandu aujourd’hui, en raison notamment de son coût élevé.

Les lombricomposteurs

Les lombricomposteurs sont constitués d’un bac qui transforme les déchets par l’action d’organismes tels que des vers de terre.

Ce bac consiste en une boîte contenant un environnement favorable à la vie des vers qui vont venir décomposer les déchets organiques et les transformer en terreau de qualité.

Plusieurs modèles existent : vertical, horizontal, avec un seul ou plusieurs bacs, avec un plateau tournant, … Ces derniers sont en général plutôt compacts, ce qui permet de les disposer également dans un petit jardin ou même sur un balcon : pratique si vous souhaitez réaliser du compost mais que vous ne possédez pas un grand extérieur !

Le lombricompostage est une méthode écologique et durable qui permet d’obtenir un compost très riche en nutriments pour les plantes.

Ce type de composteur nécessite un entretien particulier afin que les vers restent en bonne santé.

Les composteurs de cuisine

Enfin, terminons avec les plus petits modèles de composteurs : les composteurs de cuisine.

Ces derniers sont très compacts pour prendre le moins de place possible ! Ils sont parfaits pour les citadins qui vivent en appartement et qui ne possèdent pas forcément d’extérieur.

Ces composteurs fonctionnent de manière très simple : il vous suffira de déposer vos déchets verts dans ces bacs placés directement dans une cuisine.

Leur design est similaire à celui d’une poubelle mais les composteurs de cuisine sont hermétiques pour éviter les mauvaises odeurs.

Vous savez désormais tout sur les différents types de composteurs ! En fonction de votre espace, de votre budget et de votre utilisation du compost obtenu, vous avez toutes les cartes en main pour choisir le modèle qui vous convient le plus.

Cet article peut vous intéresser

Chaises longues Lafuma Maxi Transat Velio Néo

Comment bien choisir son bain de soleil Lafuma ?

Vous avez envie de profiter pleinement de votre jardin ou de votre balcon en vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.