Conseils de consommation avec une pompe à chaleur pour piscine

Pour garder une eau chaude et pouvoir profiter de votre piscine, même l’hiver si elle est couverte, l’option pompe à chaleur n’est pas négligeable.

Certes coûteuse à l’achat ainsi qu’à l’utilisation puisqu’elle consomme de l’électricité, il existe néanmoins des moyens de limiter sa consommation avec une pompe à chaleur pour piscine.

pompe chaleur piscine poolex nano turbo 05

Entre choix de la taille adéquate, installation optimale, système de régulation, utilisation en heures creuses et entretien régulier, tous les moyens sont bons pour vous faire économiser !

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur pour piscine

Tout d’abord, rappelons le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur. Elle capte la chaleur (les calories) de l’air ambiant, la réchauffe encore davantage grâce à la compression du fluide dit « frigorigène » et transfère cette nouvelle chaleur à l’eau de la piscine qui passe dans son circuit. Techniquement, le fluide frigorigène passe de l’état liquide à l’état gazeux en étant compressé à haute pression. C’est ensuite dans l’échangeur que passe l’eau de la piscine pour récupérer cette chaleur nouvellement créée par le fluide frigorigène.

Elle permet alors de maintenir votre eau de piscine à la température désirée afin de pouvoir en profiter dès les premiers beaux jours en avril ou bien toute l’année s’il s’agit d’une piscine couverte.

Choisissez la bonne puissance de pompe à chaleur

Pour optimiser votre consommation avec une pompe à chaleur, il est primordial de choisir la bonne puissance. En effet, une pompe trop puissante consommera plus d’énergie que nécessaire, tandis qu’une pompe trop faible ne chauffera pas assez votre piscine.

La puissance nécessaire dépend de plusieurs facteurs :

  • La taille de votre piscine ;
  • La température désirée de l’eau ;
  • Les conditions climatiques locales.

Afin de choisir la pompe adaptée, vous pouvez calculer la puissance dont vous avez besoin grâce à ce calcul : volume d’eau de la piscine x 0,175 = puissance recommandée. Il existe des pompes adaptées à chaque volume de piscine afin que vous puissiez toujours trouver chaussure à votre pied.

Optez pour une pompe Inverter et son système de régulation

Un système de régulation est essentiel pour optimiser l’utilisation de votre pompe à chaleur de piscine. En ajustant automatiquement la température et la puissance de la pompe, il permet d’économiser de l’énergie et de prolonger la durée de vie de l’appareil.

Pour pouvoir bénéficier de cette gestion automatique, il vous faut alors opter pour les pompes dites « Inverter » ou « Full Inverter ». Sur ces modèles, la pompe régule seule son action pour chauffer votre piscine en évitant les surconsommations.

Restez en mode manuel de façon optimale

Une pompe Inverter a cependant un certain prix et vous préférerez peut-être prendre en main le chauffage de votre bassin vous-même.

Si vous faites le choix d’une pompe manuelle, adoptez les bons gestes afin de l’empêcher d’être trop énergivore. Vous pouvez commencer par régler la pompe sur la température la plus basse. Augmentez-la ensuite progressivement afin d’éviter les variations de température entraînant justement une surconsommation.

Pendant le réglage de la température de votre pompe, n’oubliez pas de surveiller activement la pression produite par le débit d’eau qui circule dans le système. Cette pression doit toujours rester au vert sur le manomètre intégré afin d’avoir des conditions de consommation optimales. Pour vous aider à contrôler le débit et la pression de l’eau plus facilement, n’oubliez pas d’installer un kit By Pass.

Installez la pompe à chaleur de manière efficace

Un autre levier pour vous aider à économiser de l’énergie : l‘installation de la pompe.

Pour la protéger des intempéries et ainsi éviter la surconsommation liée à du vent ou de la pluie, vous pouvez mettre votre pompe dans un local technique. Cela évitera également son usure prématurée.

Nous vous conseillons cependant de veiller à ce que le local soit bien ventilé et sans obstruction qui pourrait bloquer la circulation de l’air.

Profitez des heures creuses

Tout comme pour l’électroménager, faire tourner votre PAC pour piscine en heures creuses peut vous permettre de réaliser des économies significatives sur vos factures d’électricité.

Vous pouvez par la même occasion essayer de viser les heures les plus chaudes afin de maximiser son efficacité puisque votre pompe utilise la chaleur déjà contenue dans l’air. Il vous faut alors au mieux viser entre 12 h et 17 h et pour compléter, entre 20 h et 8 h au besoin.

Utilisez une bâche pour réduire les pertes de chaleur

Une astuce facile pour économiser de l’énergie avec votre pompe à chaleur de piscine est d’utiliser une bâche à bulles. Cette dernière agit comme une barrière thermique, empêchant la chaleur de s’échapper et l’eau de s’évaporer. Votre pompe a alors moins d’efforts à fournir pour maintenir l’eau à la température souhaitée et votre eau est par ailleurs préservée des saletés. Que demander de plus ?

Entretenez régulièrement la pompe à chaleur

Il est crucial d’effectuer un entretien régulier de votre pompe à chaleur de piscine pour assurer son fonctionnement optimal et réduire la consommation d’énergie. Pour cela, vous pouvez notamment nettoyer régulièrement les filtres pour empêcher l’accumulation de saletés.

Nous vous recommandons, en complément, de faire vérifier votre pompe par un professionnel chaque année pour détecter les éventuels soucis.

Considérez l’installation d’un système de chauffage complémentaire

Pour aller plus loin, il peut être intéressant d’investir dans un système de chauffage complémentaire. C’est une solution effective lors des périodes de froid plus intense, où la pompe à chaleur est amenée à consommer plus d’énergie.

Ce système prendrait alors le relais sur la pompe lorsque la température extérieure descend en dessous d’un certain seuil. Ainsi, votre piscine sera toujours à la température idéale sans surcharger votre pompe à chaleur. Cela peut être plus couteux à l’achat mais plus rentable sur le long terme.

Cet article peut vous intéresser

Euro 2024 – Nos recettes pour des soirées matchs réussies !

Un été sportif nous attend, avec en point d’orgue les Jeux Olympiques de Paris à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.