Comment bien rempoter une plante ?

Le rempotage des plantes, c’est quoi ?

 

Le rempotage est une étape incontournable pour garder une plante en pleine forme.

Cette opération consiste à changer le pot d’une plante (pour un contenant plus grand) afin de lui redonner une place suffisante pour s’épanouir et se renouveler.

C’est un peu comme un enfant…plus il grandit plus ses vêtements deviennent trop petits, il faut donc refaire la garde robe régulièrement !
Le rempotage c’est aussi le moment où l’on offre un nouveau substrat à la plante afin qu’elle puisse profiter de nouveaux éléments nutritifs.

Rempotage d'une plante

Rempoter une plante c’est important et il faut le faire bien! Et pour le faire bien, nous allons vous donner tous les bons éléments pour réussir cette étape.


Quels végétaux peuvent être rempoter ?

 

Toutes les plantes et arbres en pot peuvent être rempotés.

  • Plantes vertes d’intérieur : monstera, yucca, cactus, ficus ginseng, palmier, aloe vera …
  • Fleurs en pot : fleur de lune, orchidée, camélia…
  • Arbres fruitiers : citronnier, pommier nain, abricotier, framboisier nain…
  • Herbes aromatiques : certains mettent leurs aromates dans un carré potager en les laissant dans leur pot

Plantes à rempoter

Quand effectuer le rempotage ?


Il y a 3 moments opportuns pour se lancer dans le rempotage d’une plante :

  • Après l’achat d’une plante, qui aura souvent été cultivée dans un pot trop petit
  • Au début du printemps, car c’est la période où la plante sort de sa phase de dormance et où la végétation redémarre pour faire croître les racines.
  • A la fin de l’été, pour les plantes à croissance rapide (fuchsia Dark Eyes, érable du japon, aromatiques…)

Fréquence de rempotage ? Le rempotage se fait 1 fois par an lorsque la plante est jeune, puis tous les 2 à 3 ans par la suite. Vérifiez chaque année si les racines sont étroites ou plutôt à l’aise dans le pot.


Les indispensables pour le rempotage

 

Avant de passer à l’action, il faut toujours savoir ce qu’on a à faire et bien s’équiper !

Voici donc les outils/produits nécessaires pour réussir votre opération rempotage :

  • 1 paire de gants, pour se protéger les mains des bactéries éventuelles
  • 1 transplantoir pour re surfacer le terreau
  • 1 plantoir, pour créer un trou pour les boutures, par exemple
  • 1 nouveau pot, pour les plantes ayant besoin de plus d’espace
  • Du substrat de rempotage, pour redonner des substances nutritives à la plante
  • Des billes d’argile, pour drainer l’eau au fond du pot
  • 1 sécateur pour couper les racines mortes ou tailler les têtes si besoin
  • De l’eau, pour arroser le substrat à la fin du rempotage

Indispensables du rempotage

Quel terreau/substrat choisir pour rempoter une plante ?

 

Le choix du substrat est important pour donner à la plante les éléments nutritifs dont elle a vraiment besoin.

Pour rempoter une plante verte ou des fleurs, préférez un terreau de rempotage pour plantes vertes et fleuries.

Pour rempoter une plante grasse, choisissez un terreau très drainant spécial cactées.

Pour rempoter un arbre fruitier, optez pour un terreau humifère ou spécial arbres fruitiers.

Terreau de rempotage

Quel pot choisir pour le rempotage ?

 

Parfois les racines des plantes se retrouvent à l’étroit dans leur pot, il est alors temps de le changer pour des dimensions plus grandes afin de favoriser le développement du végétal.
Mais comment choisir le bon pot ?


Dimensions du pot de rempotage

Il est conseillé que le nouveau pot fasse 2 à 3 fois la taille de la motte actuelle. Si votre pot actuel a une capacité de 3 litres, il vous faudra rempoter votre plante dans un pot de 6 à 9 litres.

Matériau du pot de rempotage

Les pots en terre cuite sont idéals pour les végétaux car ils laissent respirer les racines. La terre cuite a l’avantage de sécher entre chaque arrosage, l’apport en eau est donc mieux dosé.
Les pots en plastique sont plus légers et moins fragiles que ceux en terre cuite. Cependant, dans ces pots en plastique, la surface de la terre peut devenir sèche mais le fond lui peut rester humide. On ne sait pas vraiment s’il y a un réel besoin d’arroser.

Pot en terre cuite pour rempoter

Nous vous conseillons donc les pots en terre cuite, sans hésiter.

Maintenant que vous avez tout l’équipement adéquat, vous êtes enfin paré pour mener à bien votre mission. C’est l’heure de la pratique !


Les étapes du rempotage

 

  1. Choisir un pot 2 à 3 fois plus grand que le précédent
  2. Plonger la motte dans l’eau pendant le remplissage du pot afin de bien l’humidifier
  3. Mettre une couche drainante au fond du pot (10 à 15 cm de graviers ou de billes d’argiles) pour faciliter le drainage
  4. Remplir le pot avec un terreau approprié, auquel vous pouvez ajouter un fertilisant (ex : fumier). N’hésitez pas à remplir en plusieurs fois afin de tasser entre chaque couche. Pensez à laisser une hauteur suffisante pour y poser la motte.
  5. Préparer la motte en coupant les racines mortes/abîmées et retailler les têtes s’il y en a à l’aide d’un sécateur.
  6. Placer la motte au centre du pot.
  7. Rajouter du terreau pour finir de recouvrir la motte tout en tassant bien la terre.
  8. Bien arroser.

Etapes du rempotage

 

Pour les très grandes plantes, il est parfois beaucoup plus compliqué de faire un rempotage. On vous laisse imaginer la galère avec une plante de votre taille et le poids qui va avec…

Dans ce cas-là, on va privilégier le “surfaçage”. Cela consiste à enlever un maximum de l’ancien terreau du pot tout en y laissant la plante et à remplacer par un nouveau terreau rempli d’éléments nutritifs.

 

Petit conseil Main verte

Si vous choisissez un pot en terre cuite tout neuf, trempez-le dans l’eau au moins 1 h avant d’effectuer le rempotage.

 

Si vous avez suivi à la lettre nos conseils, alors Mission réussie ! Vous n’avez plus qu’à patienter pour voir votre plante/arbre reprendre de plus belle.

N’hésitez pas à mettre en commentaire vos petites astuces de rempotage !

Pour d’autres conseils c’est par ici : Nos Conseils pratiques jardinage 

Cet article peut vous intéresser

Bayrol - Remise en route de la piscine

[Conseils] Remise en route d’une piscine après hivernage avec les produits BAYROL

Le Printemps est là et la température commence à remonter progressivement, il est temps de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.