Comment bien démarrer son compost ?

À partir du 1er janvier 2024, en France, le tri des déchets organiques sous forme de compost deviendra obligatoire. C’est le moment, si ce n’est pas déjà fait, de vous mètre au compostage. Que vous habitiez en maison ou en appartement, ce mode de réutilisation des déchets vous concerne. Certaines résidences de ville sont équipées de composteurs partagés. À la campagne, vous pouvez vous munir d’un composteur personnel.

Mais un composteur, qu’est-ce que c’est ?

Le compostage est un principe de recyclage de déchets assez simple. Il consiste en une transformation de matières organiques en terreau appelé compost. Pour procéder à cette transformation, il faut regrouper les déchets dans le même endroit, le composteur. Ainsi, des bactéries s’y développeront et commenceront à décomposer les déchets petit à petit.

Votre compost est un lieu plein de vie qui transforme la fin de plusieurs éléments en début de vie d’autres éléments. L’activité présente au milieu du compost et la fermentation des matières font que la température au centre du composteur peut atteindre 60 °C.

Pour obtenir un compost utilisable, il faut attendre entre 5 et 18 mois selon la température extérieure, le climat, le composteur choisi ou encore la densité, et le volume de déchets. Une fois utilisable, le compost sera un engrais naturel hors pair qui bonifiera vos sols pour vos prochaines plantations ou la terre de votre carré potager.

Composteur nature 800 L

Quelques conseils pour bien réussir son compost :

Bien placer son composteur est indispensable à la réussite d’un bon compost efficace.

  • Placer son composteur à l’ombre et à l’abri du vent.
  • Choisir un endroit facile d’accès, spacieux et proche du potager si vous en avez un.

Les composteurs peuvent avoir une contenance allant de 100 L à plus de 1000 L. Si vous avez un petit composteur, nous vous conseillons néanmoins de l’installer à un endroit spacieux, car vous pourriez avoir envie (ou besoin) d’un plus grand composteur assez rapidement. Chez Raviday-Jardin, vous trouverez même un composteur 1200 L.

Enfin, voici quelques règles à respecter :

  • Commencer son compost à la fin de l’hiver (environ fin mars). Les déchets se décomposent plus facilement au printemps.
  • Bien mélanger le compost 1 à 2 fois par semaine à l’aide d’une bêche ou d’une fourche.
  • Ouvrir le composteur au moins 1 fois par semaine pour amener de l’oxygène aux bactéries et leur permettre de se développer plus facilement et d’accélérer la décomposition des déchets.
  • Vérifier l’humidité de façon régulière. Si le compost est sec, il faut ajouter des feuilles mortes. Elles empêchent l’évaporation. Il est également possible d’ajouter un petit peu d’eau en évitant de ne pas détremper le compost.

Composteur nature 300 L

Quels déchets mettre dans le composteur ?

Pour finir cette introduction au compostage, il est important de vous présenter les déchets à mettre dans le composteur. Ils se divisent en 2 catégories : les déchets humides, dits verts et les déchets secs, dits bruns.

  • Déchets humides (ou verts/azotés) : restes de nourriture végétale, feuilles mortes, fleurs, plantes fanées.
  • Déchets secs (ou bruns/carbonés) : essuie-tout, mouchoirs, serviettes en papier, papiers blanc (non imprimé), cartons, marc de café, coquilles d’œuf, paille, gazon tondu, écorce d’arbre.

Les déchets humides doivent représenter environ 60 % du volume du compost. L’équilibre entre déchets humides et secs est très important pour obtenir un bon compost. Si un type de déchets est trop présent par rapport à l’autre, les bactéries ne pourront pas bien se développer et décomposer les déchets.

Pour éviter de ralentir votre compost, ou pire, l’anéantir, il y a des déchets, bien qu’organiques, qui sont proscrits, les voici : poissons, viandes, yaourts, graines de cucurbitacées, cendres (de cheminée ou de barbecue), épluchures d’agrumes, aiguilles de pin, noyaux. Bien sûr, le verre et le plastique sont également interdits.

Vous savez maintenant comment bien débuter votre compostage et avec quels déchets le réaliser. À vous de jouer !

Cet article peut vous intéresser

Brasero OFYR en hiver

Le brasero : un compagnon idéal pour vos soirées d’hiver !

Connaissez-vous le brasero ? Cet appareil original appartient à la famille des barbecues à charbon et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.