Home » Conseils pratiques Jardin » Astuces pour se protéger des moustiques naturellement : une affaire d’odeur

Astuces pour se protéger des moustiques naturellement : une affaire d’odeur

L’été bat son plein et vos nuits sont toujours aussi chaotiques à cause de ces satanés moustiques ?

C’est que vous n’avez peut-être pas encore tout essayé pour vous en débarrasser !

Si les répulsifs et insecticides nocifs ne vous conviennent pas, et que vous n’avez pas la chance d’avoir un piège à moustiques Mosquito Magnet, nous allons vous dévoiler tous les secrets pour repousser les moustiques de façon naturelle et ainsi passer un été en toute tranquillité.

Les mesures de protection anti-moustiques

Une bonne piqûre de rappel ne fait pas de mal (sans mauvais jeu de mots) : les moustiques femelles nous piquent tout simplement pour récolter les protéines de notre sang afin de nourrir leurs œufs.

Pour se frayer leur chemin jusqu’à nous, elles utilisent principalement notre odeur !

Moustique qui pique
Moustique commun

Pourquoi se prémunir contre les moustiques ?

En plus de nous agacer avec leurs « Zzzz » incessants et leurs piqûres qui démangent, ces petits nuisibles sont parfois dangereux.

Si leurs piqûres restent inoffensives la plupart du temps, elles peuvent parfois provoquer des allergies ou même transmettre des maladies comme le Zika, le paludisme ou encore le Chikungunya.

Quelques idées reçues sur les moustiques

Le moustique femelle peut repérer sa proie jusqu’à une distance de 10 mètres.

En effet, le CO2 que nous expirons ainsi que les substances chimiques (acides, phéromones, ammoniaque,…) que notre transpiration sécrète sont des appâts très efficaces pour ces insectes volants.

C’est d’ailleurs pour cela que les pièges à moustiques utilisant ces deux paramètres sont particulièrement efficaces.

Vous comprendrez alors que, même s’il est légèrement guidé par les couleurs qu’il aperçoit, il ne suffit donc pas d’éteindre la lumière pour s’en débarrasser puisqu’il sera inévitablement attiré par votre odeur.

Vous n’attirez pas non plus les moustiques parce que vous avez le sang ou la peau sucrée puisque ce paramètre ne modifie pas réellement votre odeur.

Les applications ultrasons ou des lampes à lumière blanche ou ultraviolette n’ont donc que très peu d’effet sur ces insectes.

Une anticipation efficace contre ces assoiffés de sang

Avant d’utiliser des répulsifs contre les moustiques, il faut d’abord faire tout notre possible pour ne pas les attirer.

Pour cela, nous pouvons vous donner plusieurs conseils de prévention et d’anticipation :

  • Évitez au maximum l’eau stagnante : en effet, c’est dans cette eau que les moustiques pondent et élèvent leur larves. Il s’agit alors d’éviter leur prolifération en vidant régulièrement tous les récipients remplis d’eau, à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • Gardez les lieux de repos clos : un conseil qui peut paraître anodin mais qui vous permet tout de même de réduire les chances que ce petit nuisible vienne vous empêcher de dormir.
  • Installez une moustiquaire au-dessus du lit ou aux fenêtres : si l’aspect esthétique ne vous dérange pas, cet objet vous garantit une nuit tranquille.
  • Installez un ventilateur dans votre chambre : étant assez fragiles, les moustiques n’aiment pas l’air propulsé, alors autant en profiter et les chasser tout en vous rafraîchissant. De plus, vous vous ferez moins repérer vu que l’air disperse votre odeur et votre gaz carbonique.
  • Mettez du talc pour limiter votre transpiration, indice principal de votre présence pour les moustiques.
Mesures préventives anti-moustiques
Mesures préventives anti-moustiques

Les anti-moustiques naturels : ces odeurs qui les incommodent

Pour préserver votre santé et celle de notre planète, de nombreuses solutions naturelles existent pour faire fuir les moustiques.

Notez qu’elles ne sont pas toujours efficaces à 100 %, surtout lorsqu’elles sont utilisées de manière isolée.

Avec ces astuces, vous pouvez néanmoins arriver à les éloigner de chez vous naturellement, tout en rendant votre jardin coloré et parfumé.

Les plantes à cultiver dans son jardin ou au bord des fenêtres

Les moustiques sont certes attirés par notre odeur mais ils ont en revanche une sainte horreur des odeurs fortement citronnées et poivrées.

Vous pouvez ainsi retrouver parmi ces plantes :

  • La citronnelle et son alternative la verveine citronnelle : à garder toujours près de soi dans un pot, puisque les moustiques possèdent des récepteurs qui les rendent très sensibles aux molécules volatiles de citronellal et géraniol.
  • La lavande : dont l’odeur forte horripile les moustiques mais attire quand même les papillons et les abeilles.
  • Le géranium : à mettre dans vos balconnières. Son odeur poivrée fera fuir les moustiques et sa couleur ravira vos yeux.
  • La mélisse : en plus de posséder des vertus contre l’insomnie et le stress, son parfum citronné est très désagréable pour nos ennemis piquants. Il vous suffit d’en mettre en pot sur le rebord de vos fenêtres ou sur votre table de nuit.
  • La menthe poivrée : à planter dans votre jardin et sur votre balcon ou à garder près de votre lit, surtout que l’odeur est plutôt agréable.
  • Le basilic : à planter dans votre jardin et dont les feuilles peuvent être mises dans un verre à côté de votre lit.
  • L’eucalyptus : à infuser et à appliquer sur les zones humides de la maison. Il vous suffit pour cela de faire bouillir 250 g de feuilles dans 1 litre d’eau pendant 45 minutes.
  • L’ail : c’est bien connu, il fait fuir tous les assoiffés de sang, vampires comme moustiques. À pulvériser en infusion sur le pourtour des portes et fenêtres.
Les plantes anti-moustiques
Les plantes anti-moustiques

 

La sarriette, le thym citron, l’aurone, l’aspérule odorante et même les feuilles de tomate sont autant d’autres plantes à garder près de soi pour perturber l’odorat de ces insectes piquants.

Notez que des plantes comme le souci ou le pyrèthre peuvent également être utilisées. Elles contiennent de la pyréthrine qui attaque le système nerveux des moustiques mais aussi celui d’autres insectes comme les abeilles. Utilisez-les donc avec parcimonie !

Les huiles essentielles : à diffuser ou à appliquer sur la peau

Sachez que bon nombre de ces plantes sont encore plus efficaces lorsqu’elles sont converties en huile essentielle et diffusées dans l’air en spray ou par diffuseur.

Vous pouvez aussi les appliquer sur votre corps, en prenant soin de les diluer dans une base neutre (huile de coco ou d’amande). Vous préservez ainsi votre peau des irritations et des piqûres.

Huile essentielle de citronnelle
Huile essentielle de citronnelle

 

Optez alors pour ces huiles essentielles, qui en plus de vous relaxer, éloigneront les moustiques :

  • L’eucalyptus citronné ;
  • La citronnelle de Java ;
  • Le géranium ;
  • La lavande ;
  • La fleur de camomille ;
  • Le monoï.

Vous pouvez également écraser des feuilles de mélisse, de menthe ou de tomates puis les frotter sur votre peau.

Les aliments que les moustiques ont en horreur

Vous vous en doutez, tout comme les plantes aux odeurs citronnées, les moustiques n’aiment tout simplement pas le citron. Ajoutez-y des clous de girofle dans la pulpe et placez votre nouvelle arme anti-moustiques au rebord de vos fenêtres et sur votre table de chevet.

Citrons avec clous de girofle anti-moustiques
Citrons avec clous de girofle anti-moustiques

 

Par ailleurs, au lieu de jeter votre marc de café, vous pouvez le laisser se consumer au bord de votre fenêtre pour éloigner les moustiques, servant ainsi de répulsif recyclé.

Le vinaigre de cidre fait tout aussi bien l’affaire mais cette odeur assez forte peut également vous incommoder, alors à vous de voir !

Les remèdes naturels contre les piqûres de moustiques

Bien que ces astuces pour repousser les moustiques soient efficaces dans une certaine mesure, certains peuvent être tenaces.

Vous vous retrouvez alors avec des piqûres qui vous démangent fortement, que faire ?

En premier lieu, il s’agit d’éliminer la salive du moustique, perçue par votre organisme comme un corps étranger qu’il faut combattre, d’où les démangeaisons. Pour ce faire, pensez simplement à laver votre piqûre avec de l’eau et du savon.

Si cela ne suffit pas à vous soulager, plusieurs aliments et plantes pourront vous être utiles :

  • Les glaçons qui refroidissent la peau et soulagent l’inflammation.
  • Une rondelle de pomme de terre ou de concombre à défaut d’avoir des glaçons.
  • Le vinaigre de cidre aux propriétés antiseptiques bien connues.
  • L’huile essentielle de géranium ou de lavande qui constituent d’excellents anti-inflammatoires.
  • L’ail, à couper en deux et à appliquer sur la piqûre pour bénéficier de ses vertus à la fois antiseptiques et anti-inflammatoires.
  • Le jus de citron à appliquer à l’aide d’un coton imbibé.
  • Le basilic ou la menthe (ou du dentifrice à la menthe) qui refroidissent votre piqûre en frottant leurs feuilles contre votre peau.
  • L’aloe vera pour désinfecter et refroidir la peau.
Remèdes contre les piqûres moustiques
Remèdes contre les piqûres moustiques

 

Entre plantes, huiles essentielles et autres composants naturels, vous savez à présent tout pour vous prémunir contre ces nuisibles volants. Comme quoi la nature fait bien les choses !

Si vous êtes réellement envahis par les moustiques, n’hésitez pas à vous renseigner davantage sur les pièges anti-moustiques Mosquito Magnet. Ils sont tout aussi écologiques et permettent de se débarrasser des moustiques sur le long terme, pour vous garantir des étés paisibles.

Cet article peut vous intéresser

Barbecue à gaz Weber Traveler

Weber Traveler, le barbecue à gaz nomade qui vous suit partout !

L’été est là, le temps des grillades est ouvert depuis un moment déjà, les vacances ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *