Eau de piscine verte

Eau de piscine verte à cause des algues : pourquoi et quel traitement possible ?

L’eau de votre piscine devient verte et vous vous demandez pourquoi ? Cette teinte est un signe que des algues se sont formées. Les parois du bassin deviennent alors glissantes et la baignade est à éviter !

Heureusement, il existe des solutions pour éviter de tels désagréments. L’eau conservera sa pureté, pourvu qu’on emploie, en prévention dans l’idéal ou en soins curatifs, les produits adéquats.

La prolifération d’algues microscopiques dans le bassin peut avoir plusieurs causes :

  • d’ordre technique,
  • d’origine climatique
  • ou humaine.

S’ils se combinent, ces facteurs accélèrent le processus. Si votre belle piscine à l’eau cristalline est prise d’assaut par des algues, pas de panique, des solutions performantes et efficaces existent, en particulier chez le fabricant Bayrol.

Pourquoi l’eau de la piscine devient verte ?

Différents types de facteurs peuvent être à l’origine de la formation des algues dans les piscines. Certains peuvent même se cumuler et la prolifération nuit alors à l’efficacité des désinfectants utilisés. Voici les facteurs les plus courants :

Les facteurs liés à l’équilibre de l’eau

Un déséquilibre acido-basique de l’eau est la cause la plus fréquente de l’apparition des algues. L’eau est alors soit trop acide (pH trop faible), soit trop basique (pH trop élevé). Le pH idéal de l’eau doit être compris entre 7,0 et 7,4. Un pH supérieur à 7,6 favorise le développement des algues et des micro-organismes.

Pour éviter les risques de prolifération, une analyse de l’eau doit être effectuée régulièrement afin de mesurer le taux de pH.

Dans certaines régions, l’eau peut être naturellement très calcaire ou très acide en raison du type de sols, de nappes phréatiques ou encore de zones agricoles et industrielles. Il faut alors veiller à la rééquilibrer de manière fréquente, en ajoutant du pH Moins ou du pH Plus. Le problème peut également provenir de l’utilisation de produits désinfectants non adaptés ou mal dosés.

Un pH bien équilibré est également important pour maximiser l’efficacité des produits d’entretien, tel que le chlore ou le brome.

Mesure du pH de l'eau

Les facteurs techniques

Un problème de filtration peut entraîner le développement d’algues. En effet, le système de filtration sert à diffuser les produits désinfectants dans la piscine. Si la filtration n’est pas suffisamment efficace, le bassin ne sera pas désinfecté correctement et les algues peuvent alors se former. Plusieurs problèmes de filtration peuvent subvenir :

  • Encrassement du filtre :

Qu’il s’agisse d’un filtre à sable ou à cartouche, cet élément de la piscine doit être nettoyé régulièrement pour éviter que ce dernier s’encrasse. Le nettoyage du filtre s’effectue par des lavages à contre-courant. Il est recommandé d’effectuer cette action 3 ou 4 fois dans la saison. Vous pouvez également vérifier l’état du filtre en regardant le manomètre qui indique la pression du circuit hydraulique. Si la pression est élevée, cela signifie un défaut de filtration.

Si l’étape du nettoyage n’est pas suffisante, il se peut que le média filtrant soit à changer. La durée de vie dépend notamment de la dureté de l’eau. Avec le temps, la média filtrant perd en efficacité et ne retient plus efficacement les impuretés. Le sable par exemple doit être changé tous les 4 à 5 ans.

Le filtre à cartouche s’encrasse rapidement et doit donc être nettoyé et changé plus régulièrement.

  • Durée de filtration trop courte :

Si le filtre de la piscine est bien entretenu, une autre cause du développement des algues liée à la filtration peut être une durée non suffisante. En pleine saison, le temps de filtration doit correspondre en général à la température de l’eau divisée par 2.

Si la durée de filtration est insuffisante, les produits désinfectants ne circulent pas assez dans la piscine. Cela favorise alors le développement des micro-organismes.

  • Panne ou défaut de la pompe de filtration :

Enfin, la filtration peut ne pas être suffisamment efficace en raison d’un défaut de la pompe. L’eau ne circule pas correctement et les algues peuvent ainsi se former. Dans ce cas, il est nécessaire de remplacer la pompe de filtration afin d’éviter que le problème persiste malgré vos efforts.

Les facteurs climatiques

Les fortes chaleurs ont des conséquences sur la qualité de l’eau du bassin. En effet des températures élevées ou encore un temps instable et orageux favorisent le développement des algues en offrant un environnement propice. Les produits désinfectants, notamment le chlore, sont moins efficaces dans une eau trop chaude.

Dans ces conditions, il est nécessaire de vérifier plus fréquemment le pH. Afin de limiter les risques de voir la teinte de l’eau virer au vert, nous vous conseillons d’ajouter de l’eau fraîche de temps en temps ou encore d’augmenter l’apport en chlore.

Les facteurs humains

Vous recevez des amis ou de la famille pour le week-end ? Sachez qu’une fréquentation plus importante de la piscine est un facteur qui entraîne le déséquilibre de l’eau. En effet, nous polluons naturellement le bassin par des matières organiques, comme par exemple la sueur ou encore la crème solaire.

Pour limiter les effets, il est recommandé de nettoyer la piscine fréquemment, une fois par semaine en pleine saison. Pour cela, vous pouvez :

  • Vider les skimmers,
  • Retirer les débris comme les feuilles à l’aide d’une épuisette,
  • Utiliser un balai aspirateur, ou un robot si le volume d’eau est suffisamment important, afin de nettoyer les parois, le fond et la ligne d’eau.

Si votre piscine est régulièrement fréquentée par plusieurs personnes, notamment des enfants, il peut être intéressant d’installer un pédiluve. Cela permettra de limiter l’ajout d’éléments polluants comme des feuilles de la terre ou encore de la poussière.

Un entretien insuffisant de la piscine favorise l’apparition des algues, par une montée des nitrates et phosphates.

Quels sont les différents types d’algues que nous retrouvons dans nos piscines ?

Les algues vertes

Il s’agit des algues qui apparaissent le plus fréquemment. Ces dernières se développent rapidement et donnent très vite une teinte peu attractive aux piscines touchées.

Des tâches sont alors visibles sur le fond et les parois. Les surfaces deviennent également glissantes et gluantes.

Algues vertes dans une piscine

Les algues noires

Comme les algues vertes, les algues noires forment des tâches gluantes sur les parois et le fond de la piscine. Celles-ci se retrouvent aussi sur les joints du carrelage pour les piscines équipées de ce type de revêtement.

Ces algues sont les plus difficiles à éliminer.

Les algues roses/rouges

Ces algues se développent particulièrement sur les revêtements plastiques. Très visibles, celles-ci se repèrent par leur teinte rouge ou rose vif et se forment notamment sur les paniers de skimmers, les robots nettoyeurs ou autres pièces conçues dans ce matériau.

Les algues moutardes

D’une couleur jaunâtre, les algues moutardes sont facilement reconnaissables. Provenant du Sahara, ces dernières sont très fines et se retrouvent transportées par le vent jusque dans nos piscines.

Cette poussière jaune se dépose au fond et sur les parois des bassins. Très volatiles, les algues se déplacent avec les mouvements de l’eau et se détachent facilement lorsque l’on passe le balai. Celles-ci se développent dans les zones ombragées.

Il est donc nécessaire d’appliquer un traitement spécifique pour ce type d’algues afin de les éliminer complètement et/ou de prévenir leur apparition. 

Bayrol propose ainsi le Desalgin Mustard pour faire disparaître efficacement les algues moutardes. Ce produit s’utilise aussi bien en traitement curatif que préventif.

Rattrapage de l’eau verte de piscine : quel traitement adopter ?

  1. Nettoyez le bassin et les équipements : enlevez les dépôts et les algues avec une épuisette et, si vous possédez un aspirateur, aspirez doucement les dépôts du fond de la piscine.
  2. Brossez les parois pour décoller les micro-organismes.
  3. Nettoyez votre filtre et le panier de votre skimmer.
  4. Ajustez le pH entre 7,0 et 7,4.
  5. Réalisez un traitement choc avec le produit adapté selon la méthode utilisée : Bayrol Chloriklar ou HTH Shock pour une piscine traitée au chlore, Bayrol Aquabrome Oxidizer pour un traitement au brome, Bayrol Bayroxy Shock pour l’oxygène actif.
  6. Effectuez un traitement anti-algues avec Bayrol Desalgin.
  7. Si votre pompe de filtration est un filtre à sable, floculez avec un produit spécifique (Bayrol Superflock Plus).
  8. Laissez fonctionner la filtration en continu, jusqu’à résolution des problèmes.

Entretien de la piscine avec Bayrol

Cet article peut vous intéresser

Traitement de l'eau avec Bayrol

Algues moutardes dans la piscine : nos conseils pour s’en débarrasser

Votre piscine prend une teinte jaunâtre ? Plus habitué au développement d’algues vertes dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *